Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 09:10

  Photo-474.jpg

 

Le matin j'aime me préparer cette galette rustique différente selon mon humeur et ce que j'ai à la maison. Ca prend peu de temps, c'est sain et délicieux. C'est aussi une bonne option rassasiante pour les intolérants au gluten et au lactose.

 

- 3 bonnes cuillères à soupe de farine de son choix (on peut en combiner plusieurs)

- 1 bonne cuillère à soupe de fruits à coques en poudre (noisette ou amande...)

- 1 petite pincée de sel (facultatif)

- 2 cuillères à soupe de graines (ici mélange du boulanger en boutique bio)

- de l'eau

 

Mélanger le tout, ça doit avoir la consistance d'une pâte à blinis (pâte à crêpe un peu épaisse).

Chauffer une poêle à crêpe antiadhésive.

Y étaler la pâte et cuire à feu doux (pendant qu'on prépare le thé et qu'on met le couvert), retourner pour cuire l'autre face.

 

Servir aussitôt nature ou en étalant dessus ce qu'on veut salé ou sucré (le matin je préfère sucré, mais c'est bon aussi avec du fromage)

Alors  huile 1ère pression de tournesol ou sésame ou noisette, beurre et sucre, miel,confiture, compote, Manjar blanco, crème de marron, pâte à tartiner au chocolat ....

 

Je la mange nature à la main ou tartinée au couteau et à la fourchette, mais on peut la plier ou la rouler.

Si on a faim et qu'on doit affronter le froid ou une activité intense on peut en faire plus pour une galette plus épaisse.

 

Pour ce qui est de la pâte je mets toutes sortes de farines seules ou combinées.

- farine de châtaigne (mais 1cuillère seulement combinée à d'autres sinon c'est trop compact), 

- blé bien sûr (ce n'est pas ma préférée, mais semi-complète ça va) ou petit épautre,

- maïs (oui celle du millas mais combinée sinon la galette est friable),

- sarrasin (combinée aussi c'est fort ),

- riz, pois chiches ( combinée sinon friable aussi) ...

A chacun de la mitonner selon ses goûts!

 

Y'a plus de graines? ben c'est pas grave c'est aussi bon sans, et puis on peut y mettre des graines de tournesol, de pavot...

 

Pour en avoir d'avance quand je suis préssée j'en fais parfois des blinis ( à l'appareil à petites crêpes) je les congèle (avec une feuille de papier sulfurisé entre) et je les sort au dernier moment en les faisant décongeler au grille pain.

Repost 0
Published by dupanierauxpapilles - dans cuisine de base
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 14:37

Photo-396.jpg

 

C'est un copain argentin qui m'a appris que le pesto ne se faisait pas exclusivement avec des pignons et du basilic. Il dit qu'avec de l'imagination, on peut marier à sa guise différentes herbes et différents fruits à coques.

Alors voilà encore une délicieuse façon d'utiliser le vert qui peuple notre frigidaire.

 

- des feuilles (cèleri, fanes de radis, épinard, basilic frais...)

   Ici, feuilles d'une botte de radis, une poignée de feuilles de céleri, un peu de persil frais

- ail pelé et en morceaux

- des fruits à coque moulus (pignon, noix, noisettes, amandes...) 

  Ici, 3 bonnes cuillères à soupe de noisettes.

- sel, poivre, huile d'olive

 

Laver et couper les feuilles.

Les mettre avec l'ail, sel, poivre, noisettes dans un hachoir. Assaisonner.

Ajouter de l'huile d'olive et hâcher, recommencer jusqu'à obtenir une consistance pateuse-crémeuse.

 

On peut aussi y ajouter du parmesan comme dans l'original, mais c'est aussi bon sans, ou une pointe de piment (si l'on a pas assez d'ail notamment).

 

Conservation: De préférence dans le réfrigérateur, plusieurs jours mais il doit y avoir toujours de l'huile d'olive par-dessus.

 

Utilisation: Dans les pâtes bien sûr, mais aussi, comme la moutarde, mayo ou ketchup, en accompagnement de viandes grillées, légumes vapeur, oeuf dur.... ou bien cuisiné comme par exemple les escalopes roulées aux herbes...dans un gratin, sur une soupe, mélangé à la vinaigrette de salade ...

 

Mon favori : épinard (cru bien sûr), ail, huile d'olive et amandes

Repost 0
Published by dupanierauxpapilles - dans cuisine de base
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 10:08

Photo-220.jpg

 

Voici une pâte presque feuilletée à l'aspect plus "rustique" que la recette originale, mais tellement plus simple et plus légère à digérer. Facile à étaler, à utiliser en tarte, quiche, feuilletés...ou simplement comme sur la photo, en rectangles dorés au jaune d'oeuf et  sel de Bayonne aux piments d'Espelette.

 

- 3 petits suisses "nature"(mais pas maigres)

- 150 g de farine

- 75g de beurre

-1/2 cuillère à café de sel

 

Faire ramollir le beurre.

Mélanger avec les autres ingrédients et mettre au réfrigérateur au moins 1 heure.

Après ce laps de temps, la pâte s'étale très facilement tout en enfarinant bien sûr (mains, rouleau et plan de travail).

 

Suggestions:

Galette à la frangipanne

Tarte aux pommes

Bourdelots (pommes habillées) 

Repost 0
Published by dupanierauxpapilles - dans cuisine de base
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 17:00

Photo-188.jpg

 

Pour tous ceux qui plébiscitent mon riz, voilà ma recette, toute simple:

 

- du riz mesuré (par exemple 1 verre)

- de l'eau, la même quantité que le riz (par exemple 1 verre donc)

- un peu d'huile

- de l'ail écrasé ou moulu

- sel poivre

 

Faire chauffer un tout petit peu d'huile, y jeter tous les ingrédients sauf l'eau.

Remuer. Quand le riz est translucide, nacré (avant qu'il ne grille) mettre l'eau et couvrir.

Quand le mélange bout, re-mélanger, reporter à ébullition et baisser le feu au maximum sans découvrir.

        Avec des plaques électriques, baisser le feu avant ( ou changer de plaque) à 1.

        Au gaz mettre sur le plus petit feu et mettre au plus bas manuellement ou utiliser une plaque chauffe-plat en métal.

Au bout de dix / quinze minutes, on peut ouvrir et remuer pour vérifier la cuisson selon la variété de riz.

Laisser cuire plus si besoin, mais toujours couvert et à feu très bas.

 

Si l'on veut le présenter en dôme, c'est très simple, on en remplit une tasse (ou un petit bol, un verre, un ramequin...) et on démoule sur l'assiette.

 

A savoir:

On peut utiliser de l'ail frais, séché ou congelé... ou même ne pas en mettre.

Le couvercle doit être plein, sans trous ( enfin 1 c'est normal).

 

Si l'on veut faire comme sur la photo un "arroz con arvejas" ( riz aux petits pois), on met toujours de l'ail et on rajoute les petits pois à l'ébullition juste avant de baisser le feu. Petits pois frais ou congelés mais pas en boite.

 

Pour tout ajout consistant supplémentaire au riz (légumes en julienne, fruits de mer, fruits secs...), on rajoute à l'ébullition avant de baisser mais on met des ingrédients qui cuisent vite ou coupés en tout petit, sans ajout d'eau supplémentaire.

Par contre, les épices en poudre se mettent au mélange sec avant l'eau.

 

Pour réchauffer un reste sur le feu, mettre un peu d'eau dans la casserole (un peu!), mélanger et réchauffer à feu très doux, couvert.

A découvrir: le riz à l'orange  ou le riz aux épices !

Repost 0
Published by dupanierauxpapilles - dans cuisine de base
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 21:58

Photo-046.jpg

 

Elle entre dans la composition de nombreuses recettes (lasagnes, soufflés, gratins, bouchées à la reine...)

Tout simplement elle enrobe pleins de légumes (carottes, blettes, choux-fleur, épinards...)

 

- 1/2 l de lait

- 30g à de beurre

- 3 cuillères à soupe de farine

- sel, poivre, noix de muscade.

 

Faire fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

Y ajouter la farine. Le mélange doit chauffer mais pas brunir.

Petit à petit, ajouter le lait froid tout en remuant vivement (au fouet c'est plus pratique)

Cuire cinq minutes à feux doux tout en remuant.

Si elle a des grumeaux, passez la au mixer.

 

A savoir: on peut remplacer la farine par de la maïzena, elle est alors cuite dès l'ébullition.

Elle se congèle très bien. En toutes petites portions c'est pratique quand on cuisine pour deux.

 

Avec du fromage râpé on l'appelle "sauce Mornay". Si on lui rajoute du concentré de tomate, elle devient la "sauce Aurore". Si on met de l'eau ou bouillon à la place du lait c'est une "sauce blanche".

 

Depuis que j'ai écrit cet article, j'ai essayé l'autre méthode. Et c'est vrai que c'est plus pratique! On mélange donc à froid la farine et le liquide dans un shaker ou  bocal, fermer, secouer vivement, verser dans la casserole et chauffer en remuant : inratable, sans grumeaux et on peut supprimer le beurre !

Repost 0
Published by dupanierauxpapilles - dans cuisine de base
commenter cet article

Présentation

  • : Du panier aux papilles
  • Du panier aux papilles
  • : Voici ma cuisine modeste au quotidien. Ma base: le panier de l'AMAP d'Emile. Puis je brode autour avec en priorité des produits locaux et de saison (mais pas que). L'inspiration vient de mes origines, mon vécu, mes rencontres (l'Aude, Lyon, l'Espagne, le Pérou...)
  • Contact

Recherche

Liens